Leick

 

Joël LEICK

 

Né en 1961 à Thionville (FR). Vit et travaille à Paris.

« Une réalité, des réalités, je chine des choses simples que je vois, perçois : des installations produites par le hasard ou par un quotidien qui s’ordonne au fil du temps, formant ça et là des pièces d’art, des éléments visuels hautement poétiques. »

Joël Leick est peintre, photographe et poète. Ses œuvres : toiles, photographies, livres ou estampes mettent en relation graphisme, peinture, images et mots.

Les correspondances initiées par l’artiste dépassent la simple analogie pour ouvrir vers un monde poétique où éléments plastiques et graphiques se côtoient, s’affrontent, se subliment.

Ses rencontres avec les lieux, les objets donnent chaque fois naissance à des expériences esthétiques novatrices.

En 2007, Joël Leick entame un travail photographique sur les sites industriels de Fond-de-Gras et du carreau de mine de Lasauvage.

Sans nostalgie, l’artiste arpente ces lieux abandonnés à l’écoute de leur histoire et livre une série à la fois pudique et sensible.

Locomotives, citernes, rails, panneaux sont isolés par l’objectif puis monumentalisés, laissant entrevoir une beauté étrange et insoupçonnée.

Ce travail a fait l’objet d’un film, intitulé « La voie & La voix ».

Joël Leick réalise également des livres d’artistes et à ce titre, collabore régulièrement avec des peintres et des écrivains contemporains : M. Butor, S. Stétié, M. Benamou…

Son livre « Inventaire des jours », qui se compose de deux cahiers distincts en accordéon, propose de mettre en relation textes et images de manière inédite, sur le mode du travelling.

L’artiste a également participé à l’aventure du Livre Pauvre initiée par Daniel Leuwers.