Ducorroy

Biographie de DUCORROY Joël

 

Joël Ducorroy est un artiste plasticien contemporain français né en 1955.

Artiste PLAQUETITIEN, il travaille avec les mots et utilise la plaque minéralogique comme support.

Joël Ducorroy ('Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Né en 1955, Joël Ducorroy se découvre tôt une vocation artistique ; dès 14 ans, il réalise des sérigraphie qui évoquent Andy Warhol qu'il aura l'occasion de rencontrer plus tard. Il poursuit ses études à l'école des Beaux Arts de Paris mais, ainsi que le lui avait soufflé César, s'en affranchit pour s'exprimer...

En 1980, Joël Ducorroy rencontre Serge Gainsbourg avec lequel il échange quelques paroles facétieuses du genre « Et cetera, c'est adéquat », qu'il fait inscrire - emboutir - sur une plaque minéralogique.

Un voyage original au gré des mots peut commencer.

Ces mots qui figurent ce qu'ils désignent sont la vraie matière de ce peintre sans pinceau, en humour et sens caché.

Exprimer plutôt que représenter ! Lire c'est comprendre l'œuvre ! L'artiste n'impose pas sa vision du monde : il invite le regardeur a créer sa propre représentation.

La plaque minéralogique, dans la diversité de ses formes, couleurs et agencements, est leur révélateur : il explique : "les plaques minéralogiques comme support artistique revendiquent [...] cette volonté d’en finir avec la toile, comme étant plus en adéquation avec notre société : impersonnelle, technologique et industrielle" (Cf. en biblio M. Girardin).

Sur la suggestion de J-C Lange, ami de Raymond Hains, il adopte la dénomination d'artiste plaquetitien.

Humoriste conceptuel, dans une démarche qui évoque fluxus, le pop art ou encore le nouveau réalisme, c'est un collectionneur de mots qui joue avec l'art.

Chemin faisant, il revisite les différentes formes d'expression artistique (peinture, sculpture, architecture, photo, gravure...) et nous ouvre un monde de personnages, de nature (des papillons au clair de Lune en passant par l'Ile de Ré) et d'objets de la vie quotidienne (de la chaîne hifi à l'esquimau glacé, du dollar au canapé...)...