Gravures de Villéglé

Biographie de VILLEGLÉ Jacques

 

Jacques VILLEGLÉ

 

Jacques Villeglé, né à Quimper en 1926, est considéré comme le chef de file des affichistes, c’est un artiste plasticien appartenant au nouveau réalisme.

Il étudie d’abord la peinture et le dessin aux Beaux-arts de Rennes où il rencontre Raymond Hains, avant d’étudier l’architecture aux Beaux-arts de Nantes en 1947.

Cette même année il commence, à Saint-Malo, une collecte d’objets trouvés : fils d’acier, déchets du mur de l’Atlantique… En décembre 1949, il commence à ne plus collecter  que des affiches lacérées.

Villeglé signe le 27 octobre 1960 avec Arman, Klein, Raysse, Tinguely, Hains, Dufrêne et Spoerri, la déclaration constitutive du Nouveau Réalisme qui décrète de “nouvelles approches perceptives du réel” et qui s’ancre, pour Villeglé, dans un art qui se veut non technique et proche de ce que l’on trouve dans la rue.

Il arrache des affiches lacérées par le temps et des mains anonymes sur les emplacements réservés ou sauvages, entrevoyant en un clin d’œil la partie qui, en elles, constitue une œuvre d’art naturelle.

Il change ainsi leur statut.

Il continuera dans cette voie avec les cryptogrammes sociopolitiques, graffitis de murs dont il fait un alphabet et des textes.

Il faudra attendre 1998 pour que le musée d’Art moderne acquiert une de ses œuvres.

En 2013 Jacques Villeglé édite sa première lithographie avec  les éditions l’Estampe

Suivez nous sur les réseaux sociaux !