Humair

Biographie de HUMAIR Daniel

Daniel HUMAIR

Né le 23 mai 1938 à Genève, Suisse.

Daniel Humair est considéré comme l’un des meilleurs batteurs de jazz du monde.

Parallèlement à sa carrière musicale, l’artiste poursuit une intense activité de peintre depuis 1963. A 16 ans, le batteur autodidacte rafle ses premiers prix.

A 20 ans, il rallie Paris pour vivre pleinement sa passion du jazz. Là, il se frotte aux meilleurs musiciens de l’époque comme Don Byas, Chet Baker ou Eric Dolphy.

En 1959, il commence une longue collaboration avec Martial Solal puis se lance dans l’aventure des trios.

De tendance expressionniste abstraite, sa peinture est présentée par plusieurs galeries internationales et peut-être vue dans de nombreuses collections publiques ou privées.

Son intérêt pour les rapports entre les arts visuels et la musique lui a permis de participer à l'enregistrement de nombreuses musiques de film ou de télévision en tant que compositeur ou soliste.

"La connaissance et le savoir, seuls, donnent la juste note. Pour la peinture, il en est pour lui, de même : tout s'y enchaîne, comme une partition. Certes, le peintre travaille différemment, seul, dans le secret de l'atelier, où le repentir est possible, alors que le musicien, lui, est en public."

Gilles PERSIN

Il est prudent de ne pas se laisser aller trop vite à établir la relation entre sa peinture et le jazz.

Daniel Humair est pour le moins réservé sur ce point. Il est pourtant tentant de comparer l’acte du musicien et le geste du peintre.

Il est séduisant de mettre en symétrie l’improvisation sans repentir du jazzman et le contrôle du peintre.

Il est, enfin, légitime de mesurer la solitude du peintre face à l’action en groupe du batteur de jazz.

Mais Daniel Humair ne veut pas être considéré comme un musicien qui fait de la peinture.

Il est peintre à part entière quand il travaille dans l’atelier.

Souvent des peintres grands amateurs de jazz (je pense par exemple à James Pichette ou Jean Miotte) ont aimé faire passer le jazz dans leur peinture.

Il me semble que Daniel Humair s’inscrit, lui, dans une intégration de l’histoire de la peinture qu’il aime tant, pour produire sa propre œuvre.

Il a fui ce qui aurait pu passer pour une facilité, compte tenu de sa double vie d’artiste, pour jouer sur les deux tableaux.

Expositions personnelles :

Daniel Humair expose ses peintures depuis 1965 dans toute la France et également en  Suisse.

Suivez nous sur les réseaux sociaux !